Commentaire sur l’interdiction des minarets

L’ASLP regrette que la constitution fédérale laïque (mis à part l’introduction du préambule) sera alors complétée d’un article spécifique à la religion.

Non à l’intégration par la religion

L’ASLP est convaincue que les acquis du siècle des Lumières en Europe ont marqués durablement la culture actuelle et ont supplanté de nombreux éléments cléricaux chrétiens. Une société séculaire, pluraliste et démocratique peut en faire de même avec l’islam. Ainsi l’intégration par la religion ne doit pas être une stratégie gouvernementale. L’ASLP mise ici sur les outils éprouvés (héritage des Lumières et éducation) et sur l’engagement mutuel en matière de tolérance et de respect.

Non aux prestigieuses constructions

L’ASLP exige que les édifices religieux doivent correspondre à un besoin régional. Les prestigieuses constructions ne doivent pas être autorisées.Dans l’ensemble il existe trop d’édifices religieux en Suisse qui ne sont plus utilisés comme il se devrait. L’association suisse de la liberté de pensée est de l’avis que la revalorisation, la transformation et enfin la démolition d’édifices religieux inutilisés ne doivent pas être tabou du point de vue des contribuables concernés.

Tag:

Lascia un Commento